Cursus diplômant

Présentation

Les cadres de la protection de l’enfance sont confrontés à une véritable mutation du dispositif de protection de l’enfance. Le contexte législatif et réglementaire évolue constamment, les contraintes organisationnelles s’intensifient et les problématiques familiales se complexifient de plus en plus. Or, parallèlement leur rôle est renforcé par les textes, notamment dans les enjeux cruciaux de continuité du parcours de l’enfant et d’animation du dispositif mis en place. Leurs compétences stratégiques, empathiques et cliniques vont donc devoir tenir compte de ces évolutions.

Nous avons donc conçu un cycle de formation spécifiquement pensé pour les responsables des services concernés et les professionnels en situation d’encadrement. Notre objectif est de mettre l’accent sur le cursus individuel de chaque stagiaire, de privilégier le processus d’échanges et non la simple acquisition de savoirs. Organisée en 5 modules spécifiques (accessibles individuellement) cette formation d’un total de 224 heures, propose des apports théoriques soutenus par des intervenants ayant un expérience approfondie en protection de l’enfance, soit comme chercheurs, soit comme concepteurs de démarches innovantes. Une large part est également accordée au croisement et au partage des pratiques entre stagiaires avec le souci d’un maintien des liens après la formation au travers de la constitution d’un « réseau des anciens de l’école de la protection de l’enfance ».

La formation diplômante de l’école de la protection de l’enfance est interactive et porte sur les registres législatifs et réglementaires fondamentaux de la protection de l’enfance, mais aborde aussi la fonction du cadre confronté à des injonctions contradictoires. Elle fournit les éléments pour comprendre les nouveaux enjeux familiaux et psycho-dynamiques qui pèsent sur la construction d’un enfant. Enfin, ouverte sur la recherche, elle permet aux stagiaires de mieux inscrire leur action dans une dynamique étayée par des travaux reconnus et fiables.

Cette formation est sanctionnée par une certification de niveau BAC+4 (Master 1) avec attribution d’une mention. Une année complémentaire pour l’obtention d’une certification de niveau Bac+5 (Master 2) sera proposée. Cette certification est ouverte, sauf dérogation, aux cadres de la protection de l’enfance pouvant justifier un diplôme de niveau Bac+3 au minimum et se déroule dans les locaux de la faculté de Bourg-la-Reine à quelques minutes du centre de Paris et dans les locaux de l’USIC, 18 rue de Varenne, Paris 7ème.

Formation diplômante pour l’encadrement de la protection de l’enfance
(élaborée dans le cadre des recommandations du CNPE)


Démarche pédagogique du cursus diplômant

La formation est découpée en 5 modules accessibles individuellement. Chaque module inclut un volume horaire de cours (apports formatifs de type magistral) ou ateliers (apports formatifs à partir de situations ou d’exercices par sous-groupes) et un volume horaire d’analyse de pratiques, de méthodologie et de tutorat. Ces séquences doivent permettre de faciliter la production collective et d’apporter à chaque stagiaire les outils méthodologiques nécessaires. Une plateforme numérique dédiée à l’École de la Protection de l’Enfance permettra un accès aux contenus proposés, en dehors des temps de regroupement.


Programme de la formation

MODULE 1
Semaine 1Droit et enjeux politiques, sociaux et territoriaux de la protection de l’enfance
24/11/2020Accueil
Contexte socio-politique de la protection de l’enfance
25/11/2020Droit en protection de l’enfance : CASF, Code Civil, CIDE,…
26/11/2020La protection de l’enfance : un sujet interinstitutionnel
La protection de l’enfance : un sujet économique
Les enjeux managériaux des dynamiques de projet
27/11/2020Analyse des pratiques et méthodologie – validation du module 1
MODULE 2
Semaine 2Besoins fondamentaux et droits de l’enfant : étude du nouveau paradigme de la protection de l’enfance
15/12/2020Présentation des résultats de la démarche de consensus sur « les besoins fondamentaux de l’enfant en protection de l’enfance », une démarche indissociable d’une meilleure connaissance et d’un respect plus systématique des droits de l’enfant
16/12/2020Quels besoins? Comment mieux les prendre en compte?
Examen, à partir de cas pratiques de parcours en protection de l’enfance, des enjeux et conséquences pour les équipes de terrain et l’encadrement d’une meilleure prise en compte des besoins fondamentaux et droits de l’enfant
17/12/2020Analyse des pratiques et méthodologie
18/12/2020Tutorat et recherches personnelles
Semaine 3Le travail avec les familles et l’enfant : enjeux et méthodes
12/01/2021De l’évaluation des situations à la mise en oeuvre d’un plan d’aide : pourquoi et comment revisiter la place et les ressources de l’entourage de l’enfant? Les nouvelles opportunités de recours aux TDC dans les cadres administratif et judiciaire
13/01/2021Présentation et « mode d’emploi » des outils permettant de mieux évaluer les ressources capacitaires des familles
14/01/2021Dimension déontologique et éthique des pratiques : quel regard et quelle posture pour le professionnel?
15/01/2021Validation du module 2
MODULE 3
Semaine 4Parcours en protection de l’enfance : mieux évaluer pour mieux construire
09/02/2021Modalités de coopération interprofessionnelle et interinstitutionnelle indispensables pour stabiliser davantage les parcours, et implication en termes d’organisation, de pratiques et de postures
10/02/2021Étude critique à partir d’un exemple de parcours
11/02/2021Analyse des pratiques et méthodologie
12/02/2021Tutorat et recherches personnelles
Semaine 5La prise de risques en protection de l’enfance : enjeux et modalités de mise en oeuvre
16/03/2020Prendre des risques pour mieux protéger : étude à partir d’exemples concrets des données d’un paradoxe
17/03/2020Piloter, diriger et accompagner la prise de risques : quelles conditions et quelle méthode pour le cadre en protection de l’enfance?
Limiter les risques et sécuriser les équipes
18/03/2020Les référentiels et cadres d’observation de l’enfant
19/03/2020Validation du module 3
MODULE 4
Semaine 6PPE : du projet de l’enfant au projet pour l’enfant
13/04/2021La finalité du Projet pour l’enfant (PPE), la variabilité des contenus et des formalisations
Présentation d’outils opérationnels qui facilitent la prise en compte des besoins de l’enfant et l’association de familles dans l’élaboration du projet
14/04/2021Les enjeux en termes de coordination, de coopération et de secret professionnel
15/04/2021Analyse des pratiques et méthodologie
16/04/2021Tutorat et recherches personnelles
Semaine 7L’évaluation des besoins de l’enfant en protection de l’enfance
18/05/2021Élaborer une stratégie évaluative, apports méthodologiques sur l’évaluation en protection de l’enfance
19/05/2021Utiliser un référentiel : exemple du référentiel CREAI-ARA
20/05/2021Analyse des pratiques et méthodologie
21/05/2021Validation du module 4
MODULE 5
Semaine 8Certification
21 et 22/06/2021Préparation de la certification
23/06/2021Certification
Semaine 9Assises Nationales de la Protection de l’Enfance
24/06/2021Assises Nationales de la Protection de l’Enfance : exposé oral des travaux
25/06/2021Assises Nationales de la Protection de l’Enfance : exposé oral des travaux

Modalités d’inscription

Titre de la formation diplômante :
Chef(fe) de projet spécialisé en économie sociale et solidaire – Code NSF 332n
Certification professionnelle de niveau II (Fr) et de niveau 6 (Eu)
Enregistrée au RNCP par arrêté du 26 mai 2016 publié au J.O le 7 juin 2016
sous l’autorité et délivré par la Faculté libre Flepes INITIATIVES
Certification accessible via le dispositif VAE

Cette formation est réservée aux professionnels en situation d’encadrement; en exercice dans la protection de l’enfance.

Des dérogations peuvent être établies pour des cadres hors-secteur mais dont les fonctions sont en lien avec des services de protection de l’enfance (justice, police, santé, etc.). La demande de dérogation est faite sur papier libre et jointe au dossier d’inscription.

Une sélection, sur dossier, sera opérée à l’inscription selon les critères suivants :

Niveau d’entrée : niveau III minimum* avec expérience professionnelle de trois ans minimum.

* Cadre en fonction dans la fonction publique d’État et territoriale (ASE, foyer de l’enfance), cadre en fonction dans un service habilité (MECS, AEMO, etc.)

Inscription partielle : chaque module de formation est accessible individuellement. L’école donne un délai de 5 ans pour valider un cursus complet. En cas de demande d’inscription partielle aux modules, veuillez l’indiquer clairement dans votre lettre de motivation.

Les places étant limitées les dossier seront étudiés au cas par cas. La lettre de motivation étant déterminante elle pourra exceptionnellement être complétée par un entretien personnel.

Complétez le formulaire et joignez les pièces ci-dessous :
– une photo d’identité (merci d’indiquer vos noms et prénoms au verso)
– une photocopie de vos diplômes et de votre carte d’identité
– votre CV
– votre lettre de motivation
– votre bulletin d’inscription validé et signé par votre employeur

Envoyer votre dossier complet à l’adresse suivante :
JAS – L’Action Sociale
(L’École de la Protection de l’Enfance)
13 boulevard Saint-Michel
75005 Paris

Suite à votre inscription et dès que nous l’aurons validée, nous établirons une convention de formation que nous transmettrons à votre employeur.

Consultez ou téléchargez le programme complet 2020-2021 ci-dessous


Référentiel de compétences et de certification

Le diplôme délivré par l’École de la Protection de l’Enfance sanctionne des apprentissages définis par un référentiel de compétences. L’évaluation des stagiaires sera donc centrée sur ces compétences, correspondant à une activité professionnelle. De manière globale le niveau II qualifie aux compétences suivantes :

  • Intervention et gestion dans des situations complexes;
  • Élaboration d’hypothèses et stratégies d’actions (au plan fonctionnel) fondées sur ses propres interprétations;
  • Autonomie d’action importante sur un champ d’intervention large mais nettement délimité.

Plus spécifiquement le diplôme de l’École de la Protection de l’Enfance qualifie aux domaines de compétences suivants :

  • Pouvoir situer la prévention et la protection de l’enfance dans une perspective historique, sociologique et philosophique;
  • Connaître les principes directeurs des théories et des pratiques des sciences humaines concernant l’enfant et la famille;
  • Maîtriser le dispositif de protection de l’enfance et le cadre législatif et réglementaire;
  • Pouvoir se situer comme cadre dans le dispositif de protection de l’enfance;
  • Être capable de mettre en oeuvre une méthodologie de recherche appliquée à une situation professionnelle d’encadrement.

L’évaluation des stagiaires, en vue de la certification, sera opérée selon trois critères :

  • Implication (sur le plan qualitatif et quantitatif) des stagiaires dans un travail réflexif au trabers du blog de la promotion élaboré à cet effet;
  • Rédaction d’un article (environ 25,000 signes) sur un thème transversal;
  • Présentation orale de cet article.

Le stage

Le stage est d’une durée de 40 heures. Il se déroule de manière continue ou discontinue dans une institution participant à la protection de l’enfance autre que celle à laquelle les cadres territoriaux concernés appartiennent.

  • Il doit se dérouler au cours du cursus, c’est-à-dire dans l’année 2019-2020;
  • Il est laissé sous la responsabilité de l’employeur;
  • Chaque stagiaire a la responsabilité de la recherche de son lieu de stage sur la base d’un projet de stage validé par le comité pédagogique. Le projet de stage est établi sur la base du projet de formation de chaque stagiaire et fait l’objet d’un échange avec l’équipe pédagogique;
  • Le stage fait objet d’un rapport de stage, document rédigé par le stagiaire qui fera l’objet d’une évaluation par l’équipe pédagogique.

Les demandes de dérogations seront étudiées au cas par cas pour les stagiaires ne dépendant pas de la fonction publique.


Cette certification est enregistrée par notre partenaire Initiatives au RNCP n° 26240, son code CPF est le 24 83 27. L’École de la Protection de l’Enfance possède le status et l’état de référençabilité dans Datadock de son organisme de formation et organisateur « l’Action Sociale ».

Cette formation répond aux exigences du Décret n° 2008-774 du 30 juillet 2008 ce qui permet aux cadres de la fonction publique de la valider au titre de la formation obligatoire des cadres territoriaux en charge de la protection de l’enfance.

Décret du 30 juilletEcole de la Protection
de l’Enfance
Durée de la formation
théorique
200 heures224 heures
Durée du stage pratique40 heures40 heures
Durée totale de la
formation
240 heures
dont 30 heures en commun avec d’autres professionnels
264 heures
dont 224 heures en commun avec d’autres professionnels

Cette formation est également en conformité avec la Recommandation 7 du Rapport sur la Démarche de Consensus sur les Besoins Fondamentaux de l’Enfant (2017), ainsi qu’avec la Recommandation 11-2017 du Rapport annuel d’activité 2017 du Conseil National de Protection de l’Enfance (2018).

Enfin, articulée avec les Assises Nationales de la Protection de l’Enfance qui constituent un point d’orgue, cette formation reprend la thématique de l’année. Elle donne la possibilité aux étudiants de valoriser leurs travaux part des présentations lors des Assises 2021 dont la thématique leur sera donnée en avant-première.

%d blogueurs aiment cette page :